header
 
separateur
separateur
separateur

q

 

 

 

thumb-1

 

Ce tableau synthétise la marche à suivre. Il a été conçu par l’European Resuscitation Council (ERC) qui fait référence internationalement en matière de réanimation.

 

 

 

 

 

Si un défibrillateur externe automatisé est disponible, utilisez-le aussi vite que possible en veillant à minimiser le temps d’interruption des compressions.

Certains modèles de défibrillateurs s’activent automatiquement à l’ouverture du couvercle, d’autres ont un bouton de mise en marche. Si deux personnes sont présentes, l’une continue la RCP pendant que l’autre active le DEA. Si vous êtes seul, interrompez le moins longtemps possible les compressions pour l’activation du DEA.

Des instructions vocales vous guideront tout au long du processus. Elles préciseront d’abord comment placer les électrodes. Ecartez-vous ensuite pendant l’analyse du rythme et assurez-vous que les éventuels témoins se tiennent aussi à distance.
Si le rythme est défibrillable, le DEA demandera un choc. Après s’être assuré que personne ne touche la victime, appuyez sur le bouton de choc. Ensuite, si le DEA demande de reprendre la RCP, recommencez immédiatement les séquences de 30 compressions et 2 insufflations.

La RCP est interrompue uniquement si la victime réagit, si on est épuisé ou si les secours professionnels sont arrivés et prennent le relais. Laissez les électrodes, même si la victime parle et ouvre les yeux. Si le rythme est rétabli mais qu’elle reste inconsciente, placez-la en position latérale de sécurité.

Le rythme responsable de l’arrêt cardiaque le plus fréquent est une fibrillation ventriculaire, un rythme chaotique qui ne permet plus de maintenir la circulation du sang. Le cœur vibre, mais il n’est plus capable d’assurer sa fonction de « pompe ».
Dans ces circonstances et après l’analyse du rythme, le DEA va permettre de défibriller. En administrant un choc électrique contrôlé, il va arrêter la fibrillation ventriculaire et restaurer une fonction cardiaque normale.

 

Idéalement le DEA doit être utilisé dans les 5 minutes qui suivent la survenue d’un arrêt cardiaque. Pour que cela soit possible, il est indispensable de permettre un accès rapide aux DEA. Cela explique leur présence de plus en plus courante dans des lieux publics fréquentés, comme, par exemple, les gares, les aéroports, les centres commerciaux ou les installations sportives.

Les logos présentés permettent de les reconnaître. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Haut de page

Copyright © minipop.be

separateur

 

 

separateur
FR / NL
q